9 B rue de Moscou, 75008 Paris
+33 6 66 09 97 93
info at ariseal.fr

Les biais ont encore frappé !

« Un faux compte twitter de ministre trompe des journalistes » nous dit le Monde : ainsi a eu lieu l’annonce erronée de la mort du prix Nobel de Littérature 2015.

En réalité, le journaliste est sans doute victime d’un de ces biais cognitifs potentiellement à l’oeuvre lorsque nous cherchons à sélectionner les informations. Les biais sont des raccourcis, en général gage d’efficacité, empruntés par notre cerveau : l’heuristique d’accessibilité, par exemple, est cette habitude du cerveau humain de s’attacher à l’information la plus saillante, la plus accessible, la plus disponible à notre mémoire.

L’erreur surgit alors en deux étapes :

Etape 1 – Le vrai compte Twitter est écarté par le journaliste.


Ce compte porte pourtant bien les noms et prénoms de la nouvelle Ministre de la Culture, informations pertinentes pour identifier un compte.

Etape 2 : Le faux compte Twitter retient toute l’attention du journaliste.

Pourquoi ?

Parce que vient d’intervenir la nomination d’une nouvelle Ministre de la Culture. Le cerveau du journaliste va s’attacher aux informations en lien avec ce dernier évènement, (lui-même le plus ‘disponible’, ‘saillant’ dans sa mémoire en ce qui concerne Françoise Nyssen) : ici, il va survaloriser la mention de ‘Culture’ pour choisir ‘inconsciemment’ le ‘vrai’ compte.
Sûr de cette information, le journaliste plonge dans le compte et valide, en ayant eu l’impression de vérifier, une fausse nouvelle.

Décider, cela se travaille : connaitre et éviter les biais cognitifs est un des éléments pour réussir ses décisions quotidiennes comme plus exceptionnelles.

Retrouvez nos formations sur www.ariseal.fr/nos prochaines formations